Oser la sensibilité et déployer la confiance en Soi

extrait de l'article "la vie plus que la maieusthésie" de thierry tournebise sur les intuitions le mental et la sensibilité
"Oser la confiance en Soi, aussi dans ce qui est difficilement identifiable "
rachel pedraza therapeute therapie breve à toulouse spécialisée en maieusthésie
Rachel Pedraza
Psychopraticienne en Maïeusthésie

La confiance en Soi et le sentiment de légitimité

La confiance en Soi pourrait aller de pair avec une sécurité intérieure, des repères intrinsèques. Ces repères peuvent être plus facilement accessibles lorsqu’ils sont considérés comme légitimes par soi-même. Et le sentiment de légitimité peut dépendre de la reconnaissance et la validation reçues d’autrui et/ou de la société.

Il est donc plus facile d’offrir une légitimité à ce qui est valorisé par le plus grand nombre. Parmi les multiples formes d’intelligence, nous observons une “hiérarchie” de leur valeur, suivant la société et la culture à laquelle nous appartenons. Ces multiples formes sont joliment énoncées par Bruno HOURST dans sa conférence Ted Talk “Les intelligences multiples : tous intelligents !”. 

Le mental valorisé et la sensibilité oubliée

Nous vivons dans une société qui valorise le mental, donc ce qui est mentalement représentable.

Pourtant, même les scientifiques s’accordent sur le fait que ce que nous ignorons du monde est bien plus vaste que ce que nous savons sur ce dernier. Nous apprenons à être à l’aise avec cet espace du connu (le système valorise ce qui est appréhendé et maitrisé par l’intellect), et moins avec cet espace du non connu, dont nous avons pourtant l’intuition.

Ce schéma rend les expériences “hors du champs de l’intellect” plutôt inconfortables, parfois même tabou, et déroutantes. Pourtant, nous avons tous “ressenti” des lieux, des personnes. Nous avons tous potentiellement vécu ce “vide” dans la poitrine, faute de distractions.

Renouer avec la Sensibilité pour rétablir une intégrité

Je me suis formée à la Maïeusthésie, une approche qui laisse cet espace à l’expérientiel aussi. C’est-à-dire à ce qui est intimement éprouvé, mais qui peine parfois à en rendre compte par une représentation mentale. Et quand nous nous ouvrons à cette espace de sensibilité, nous aboutissons à une rencontre avec nous-même dans ce qui n’avait pas été reconnu jusqu’alors ! Une conjugaison entre le cogntifi et la sensibilité.

Elle nous permet d’habiter ces “vides” en Soi, d’oser les intuitions vers la pertinence, de rétablir une intégrité avec qui on est. En partenariat avec nous-même. Cette ouverture à Soi dans chacune de nos dimensions offre une nouvelle confiance en Soi garant de paix et de sécurité intérieure.

Et vous, osez-vous vos intuitions ? Votre sensibilité ? Quelle place ont-elles dans votre vie ?

Me suivre sur les réseaux sociaux :

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.