Une qualité de communication sans égal

"Il ne suffit pas de mettre les bons mots."
rachel pedraza
Rachel Pedraza
Praticienne en psychothérapie

Dans la vie de tous les jours, il y a deux façons d’échanger.

Soit nous mettons l’information en premier plan, et de ce fait elle va nous impacter : de manière positive, négative ou neutre. C’est le type d’échange que nous adoptons spontanément et que nous côtoyons donc le plus souvent.

Soit nous privilégions l’interlocuteur. Et quand les Êtres que sont les interlocuteurs comptent plus que l’information échangée, nous arrivons à une qualité de communication sans égal. 

L’idée en thérapie est de se rencontrer Soi, en tant qu’Être, et de rencontrer en Soi ce que nous n’arrivons pas à accueillir seul.

Porter davantage l’attention sur ceux que nous avons été lors de certains vécus, plutôt que sur la circonstance (le récit) permet l’ouverture à la dimension existentielle sous-jacente de ce vécu : celle qui n’avait jusqu’alors pas été reconnue et revendiquait à travers le symptôme.

C’est cela qui permet l’ouverture sur sa propre histoire.

Nous rencontrons les protagonistes de l’histoire : nous nous rencontrons NOUS, nous ne revivons pas les circonstances.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.