Un regard inédit sur les symptômes

rachel pedraza maieusthesie
"Rien dans l'univers ne reste identique à lui-même deux instants consécutifs" (Teilhard de Chardin).
rachel pedraza
Rachel Pedraza
Praticienne en Maïeusthésie

S’attendre à la beauté est un paradigme fondamental dans l’accompagnement thérapeutique. La Maïeusthésie ne considère pas les symptômes comme une « erreur à éradiquer », mais comme le fil conducteur pour accéder à ce qui appelle en Soi. 

La Maïeusthésie accompagne le passage de souvenirs douloureux (traumas/blessures du passé) ou de ressentis difficiles vers une remédiation intérieure qui rétablit un équilibre émotionnel. 

En tant que psychopraticienne, j’avais à cœur de transmettre ma posture d’ouverture inconditionnelle aux manifestations psychologiques, émotionnelles et existentielles à travers un logo riche de sens.  

Pour m’aider dans l’expression de l’identité de Cosideral, j’ai travaillé avec la graphiste Camille Feuillet. Ensemble nous avons opté pour le Kaléidoscope. Les combinaisons infinies de cet instrument optique, avec ses multiples options de focus, affirme qu’on ne peut s’identifier de manière figée à ce qu’on observe. Il rappelle ce mouvement en chaque instant. Ce qui est une bonne nouvelle quand le point de vue que nous avons sur notre histoire, notre identité ou notre vision du monde est immobilisé dans un prisme douloureux à regarder. 

Le terme COSIDERAL (co– ensemble, –sideral, les astres) signifie « Rassembler les étoiles en constellations ». Il a été choisi pour témoigner de la délicatesse des rencontres avec l’inestimable en Soi. 

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.