Un symptôme mémorial

En cas de surcharge émotionnelle, la psyché s’auto protège par clivage. Elle se sépare de ce qui est trop encombrant. Et elle génère un “symptôme mémorial” pour ne pas perdre le lien avec cette part distancée du Soi, en attente de réhabilitation. La Maïeusthésie permet d’aboutir à des remédiations pour retrouver une Entièreté, garant d’un équilibre émotionnel intérieur.